superbanniere
Abonnement Magazine

Avoir un bébé après 40 ans

Alexis à 11 mois. Album personnel.

Alexis à 11 mois.
Album personnel.

Je tiens à vous raconter mon histoire, simplement parce qu’elle est belle et qu’elle pourra sans doute inspirer les femmes plus âgées qui désirent encore avoir un bébé.

J’ai rencontré mon conjoint à 39 ans. Il n’avait pas d’enfant tout comme moi. Quelques années plus tard, nous avons eu la chance d’aller en Russie, et c’est à Saint-Pétersbourg que mon conjoint me demanda de devenir sa fiancée. Je revins de ce voyage la bague au doigt et le ventre plein de promesses… j’étais enceinte! Ce fut une belle et grande nouvelle pour nos familles respectives qui n’avaient toujours pas de descendants.

Ma grossesse s’est déroulée à merveille, si bien que j’avais encore des doutes sur le fait d’être enceinte avant ma première visite chez le médecin. Lorsqu’on a entendu le petit cœur du bébé, une immense joie s’est emparée de nous. Eh oui, j’étais bien enceinte et tout était parfait! Moi qui pensais qu’à 42 ans, ça ne pouvait plus arriver.

À 39 semaines, mes contractions commencèrent et je fis, sans le savoir, presque tout le travail à la maison, si bien qu’à mon arrivée à l’hôpital, on me dit que le bébé était tout prêt de naître et que je devrais accoucher naturellement. Une heure plus tard, j’avais, contre moi, un bébé en parfaite santé. Cette petite vie changea mon quotidien à jamais.

Ce n’est pas parce qu’on a atteint la quarantaine que les chances d’avoir un premier bébé tout à fait naturellement sont devenues nulles. Oui, je suis chanceuse d’avoir gagné à la loterie de la vie mais tout est possible!

Depuis ce jour, il s’est déjà écoulé un an! Je sais que j’avais besoin de ce bébé pour me ramener au moment présent et enrichir ma vie. Prochain défi: concilier travail-famille à l’automne. Je continue de faire confiance à mon destin pour qu’on s’adapte à nouveau tout en ne perdant pas nos priorités. Nous formons une merveilleuse équipe mon conjoint et moi, dont je suis fière, malgré la fatigue et les changements qu’apportent un nouvel être dans notre vie de tous les jours. Malgré l’adaptation, je viens de passer l’une des plus belles années de ma vie!

Hommage à Alexis, cette petite vie, pleine d’énergie qui m’enrichit. Maintenant, mon souhait est que nous demeurions une famille unie!

Josée Savard, Québec
Juillet 2012

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance...

Lire la suite →

Cours prénataux gratuits en ligne

Quels sont les choix offerts pour un suivi de...

Lire la suite →

Devenir maman d’un bébé né à 24 semaines

« Violette est née le 22 mai 2005, à 5 h 21 du matin, à...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →