superbanniere
Abonnement Magazine

Le mini-tennis

Crédit: Tennis Québec, Marcel Lefebvre

Crédit: Tennis Québec, Marcel Lefebvre

Enfants Québec vous encourage à bouger en famille! Nous vous invitons à vous retrouver dans un parc près de chez vous, le temps d’une partie de mini-tennis.

Le mini-tennis (ou tennis progressif) s’adresse d’abord aux enfants de 5 à 12 ans et les familiarise avec le tennis de manière amusante et accessible. afin de faciliter l’apprentissage rapide et sécuritaire du sport de Roger Federer, l’équipement et la taille du terrain ont été réduits.

Il existe des courts spécifiquement dédiés à cette activité, mais avec un minimum de matériel, vous pourrez aussi la pratiquer presque partout: sur les courts municipaux ou sur toute surface plane (ciment, terre battue, gazon).

Ce qu’il vous faut

  • Une raquette adaptée à leur taille. Pour bien la choisir: quand l’enfant est debout, la raquette doit effleurer le sol tandis qu’il la tient le long de son corps.
  • Des balles progressives plus lentes, qui rebondissent également moins haut dans les airs.
  • Un filet (de mini-tennis, de volleyball, de badminton, ou même une simple corde et des bâtons).

Note: Ce matériel, de même que les filets de mini-tennis, est vendu dans les magasins de sport ou à grande surface, ainsi qu’à Tennis Québec.

Les trois couleurs du mini-tennis
Voici le code de couleurs pour le choix de l’équipement âge par âge, tel qu’établi par la Fédération internationale de tennis:

  • Rouge (balle de mousse ou dépressurisée): pour les enfants de 5 à 7 ans, équipés de raquettes de 17 à 21 pouces, sur un demi-terrain.
  • Orange (balle 50 % plus lente que la balle standard): pour les enfants de 7 à 9 ans, équipés de raquettes de 23 à 25 pouces, sur un trois quarts de terrain.
  • Vert (balle 25 % plus lente que la balle standard): pour les enfants de 9 à 10 ans, équipés de raquettes de 25 à 26 pouces, sur un court standard.

Pour jouer au parc
«Au début, je suggère aux parents de jouer simplement à se renvoyer la balle avec leur enfant, sans se précipiter pour l’encadrer ou lui faire jouer un match, dit Sylvie Giroux, entraîneure et directrice du développement des athlètes à Tennis Québec. Il faut que ce soit un jeu avant tout.» Lorsque le parent et l’enfant deviennent plus adroits dans leurs échanges, ils peuvent pratiquer ensemble quelques techniques de base comme le coup droit et le service.

Organiser un mini-match: prêts à intégrer un peu de compétition à votre activité familiale? Il peut être utile, à l’aide d’une craie ou de rubans, de délimiter le terrain aux dimensions approximatives d’un court de badminton (5 m x 7 m). Les règles du jeu du mini-tennis sont les mêmes que celles du tennis, mais les points peuvent être comptés plus simplement, de 1 à 10, ou selon une durée définie à l’avance (on considérera, par exemple, le plus grand nombre de points marqués en 5 minutes).
Organiser un mini-tournoi: une fois que les habiletés sont acquises de part et d’autre, pourquoi ne pas organiser un mini-tournoi avec des parents et des enfants du voisinage?

Sachez qu’un court de tennis peut être divisé en 4 ou 6 courts de mini-tennis. Qui remportera le mini-trophée du parc près de chez vous?

C’est bon pour la santé!
«Le mini-tennis aide l’enfant à développer sa coordination œil-main, sa concentration, de même que son agilité pour se déplacer rapidement, souligne le Dr Jacques Toueg, chirurgien orthopédiste spécialisé en médecine sportive et médecin en chef de la Coupe Rogers de tennis de Montréal. Comme le hockey, c’est un sport stop and go, qui permet d’acquérir et de cultiver l’endurance physique, cardiovasculaire et psychologique. L’autre particularité non négligeable de ce sport, c’est que même s’il se joue à plusieurs, il reste individuel, le jeune doit alors assumer sa propre responsabilité devant l’effort à fournir.»

Pour prolonger le plaisir
Trouvez le club ou le camp près de chez vous sur www.tennis.qc.ca.
Tennis Québec a entrepris une tournée dans les écoles de la province pour initier garçons et filles au mini-tennis. Un guide pour parents et enfants peut être consulté sur le site www.tennis.qc.ca.
Les premiers terrains de mini-tennis extérieurs au Canada ont été inaugurés en 2008 à Sherbrooke, au Séminaire Salésien. L’Esplanade du Parc olympique de Montréal dispose de courts de mini-tennis permanents (même en hiver!), avec un kiosque de location d’équipement et des entraîneurs sur place.

Commentaires

commentaires

Un commentaire

À lire aussi

Une partie de soccer en famille

Vos jeunes ont des fourmis dans les jambes ? Rendez-vous au...

Lire la suite →

Être mauvais en sport, est-ce que c’est génétique ?

Question d'enfant « Être mauvais en sport, est-ce que...

Lire la suite →

À go, on bouge !

Pas facile d’inclure à l’horaire des séances de sport en...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →