superbanniere
Abonnement Magazine

Elle n’aime pas l’école!

crédit: Istockphoto

crédit: Istockphoto

Quand un jeune enfant ne trouve pas d’intérêt à l’école, il faut chercher la raison sous-jacente à son attitude. Les conseils de Marie-Claude Béliveau, orthopédagogue et psychoéducatrice.

Les enfants sont des êtres fondamentalement curieux et actifs de nature. L’école leur offre généralement un milieu de vie motivant. Si un enfant de 8 ans ne trouve pas d’intérêt à apprendre, il faut chercher la raison sous-jacente et souvent circonstancielle à son attitude. Plusieurs facteurs peuvent influer sur la motivation de votre enfant à l’école. Est-il en train de vivre à la maison des difficultés liées au contexte familial ? Un grand-parent malade, la naissance d’un frère ou d’une sœur, le décès de son chien : plusieurs événements au cours de la vie génèrent une anxiété qui risque de drainer l’énergie de l’enfant et de l’empêcher de se concentrer sur son activité scolaire.

Apprécie-t-elle son prof?

Dans le cadre même de l’école, il faudra vérifier l’état de ses relations avec son enseignant et ses amis. Il n’est pas rare qu’au cours de la scolarité, le temps d’une année, un élève ne s’entende pas avec son prof. C’est une réalité avec laquelle il doit composer. Si son enseignant ne lui plaît pas, votre enfant aura moins envie d’aller en classe, de lui accorder sa confiance et de faire ses devoirs à la maison. Mais son absence de motivation sera probablement temporaire. Vous pourriez alors faire al­liance avec lui sans pour autant critiquer son professeur. Expliquez-lui que son objectif sera de passer à travers cette année et que, vous aussi, vous avez eu des patrons pas toujours faciles !

Les relations amicales

En allant rencontrer l’enseignant de votre enfant, vous pourriez le sonder pour savoir si, lui aussi, a remarqué ce manque d’intérêt. Une simple discussion dénoue souvent les situations problématiques. L’école perd également son attrait lorsque l’enfant rencontre des difficultés avec ses amis, est ignoré ou rejeté par ses pairs. Si l’urgence est de se faire accepter par le groupe, l’intérêt pour les apprentissages devient secondaire. Il devient alors important de valoriser le travail de votre enfant en s’intéressant aux nouvelles connaissances qu’il rapporte à la maison ou à ses projets de recherche.

Certains troubles difficiles à diagnostiquer

Par ailleurs, un trouble d’apprentissage ou un déficit d’attention sont quelquefois la cause d’une baisse de motivation, difficile à dépister chez des enfants « gentils et intelligents » qui ne manifestent pas vraiment de problème de comportement. Par exemple, un élève très visuel peut éprouver des difficultés à comprendre les explications d’un enseignant bavard ou à observer des consignes trop longues. Quant au déficit d’attention, il rend vulnérable l’enfant qui, lui aussi, est obligé de mettre les bouchées doubles à l’école pour arriver à suivre. Il vous revient, comme parent, de discuter avec le professeur pour tenter de trouver la solution la plus appropriée.

Encouragez-la!

S’il est démotivé, votre enfant aura peut-être quelques réticences à terminer ses devoirs à la maison. Évitez deux pièges : ne le poussez pas trop loin ou, au contraire, ne vous asseyez pas systématiquement à ses côtés pendant qu’elle travaille. Offrez-lui votre aide au besoin et imposez-lui une limite de temps pour éviter les débordements inutiles voire nuisibles. Si il travaille de façon autonome, valorisez cette attitude, il sera fier de ses réalisations et cela l’encouragera à persévérer.
Publié dans le magazine Enfants Québec, octobre 2006

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle...

Lire la suite →

La classe de maternelle de madame Michèle

Quand elle part en vacances à la mer, elle leur rapporte des...

Lire la suite →

L’école, c’est aussi l’école de la vie!

À l’approche de la rentrée scolaire, les parents sont...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →