superbanniere
Abonnement Magazine

Que faire pour montrer à mes enfants rancuniers comment pardonner?

Mes enfants de 10 et 12 ans sont rancuniers. Comment leur montrer à pardonner?

Se battre, s’insulter, rabaisser l’autre, ce ne sont certes pas des comportements tolérables. On ne devrait en aucun cas accepter ces manifestations de violence, physique ou verbale. Comme parent, vous devez établir des règles de conduite très claires et très fermes.

Cependant, le fait que deux jeunes se chamaillent ou se jalousent n’est pas nécessairement dramatique. C’est un phénomène quasi inévitable dans une fratrie. Le problème est que les adultes voudraient que tout soit parfait, mais leurs attentes sont parfois trop élevées. Ils oublient que les préados sont en plein apprentissage social. On doit les laisser faire leurs expériences.

Si le climat devient trop tendu entre vos jeunes, dites-leur ce que vous ressentez. «Je vois que vous êtes fâchés l’un contre l’autre, ce n’est pas agréable, ça crée un climat de tension dans la maison.» Et remettez-leur la tâche de trouver eux-mêmes des solutions. Au besoin, guidez-les.

Dans le cas où la jalousie est au cœur des conflits, les parents, qu’ils vivent ensemble ou séparément, devraient essayer de passer du temps avec chacun des enfants. Si l’un de vos jeunes veut aller au cinéma et que l’autre préfère aller magasiner, la solution peut être qu’ils sortent chacun avec un parent. On n’est pas obligé d’être toujours d’accord. De plus, passer du temps seul avec l’un de vos enfants permettra des rapprochements. Peut-être s’ouvrira-t-il à vous et vous dira-t-il qu’il est plus agressif parce qu’il a lui-même peur du rejet, par exemple.

Comme parent, il faut prendre du recul et voir la situation avec des yeux différents. Remontez dans votre propre adolescence. Rappelez-vous comment vous agissiez. Mais gardez-vous des comparaisons ! Parler à des ados au passé ou au futur ne sert à rien. C’est le présent qui les intéresse.

La préadolescence est une période de grandes émotions. Les jeunes sont à fleur de peau. Ils revendiquent leur place au sein de la famille. Cela fait partie du processus d’individuation. C’est normal et sain.

De là à les voir se pardonner l’un l’autre, c’est autre chose. Le pardon est la demande, ou le besoin, de l’adulte. Les enfants doivent d’abord apprendre à se tolérer et à s’accepter. Le temps venu, ils apprendront à être moins rancuniers.

Enfants Québec, novembre 2008

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Comment les encourager sans en faire trop ?

Chaque jour, nous complimentons nos enfants et soulignons leurs...

Lire la suite →

L’automutilation, une pratique inquiétante

De plus en plus d’enfants de 10 à 17 ans sont hospitalisés...

Lire la suite →

Comportement négatif? Essayez le renforcement positif!

Quand un enfant s’enferme dans un comportement négatif de...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →