superbanniere
Abonnement Magazine

Que répondre à ma fille qui me sermonne lorsque mes repas ne sont pas assez «santé»?

Ma fille de 10 ans me sermonne lorsque les repas que je cuisine ne sont pas assez «santé». Cela devient une fixation.

De nos jours, la plupart des enfants de 10 ans sont sensibles à la saine alimentation. Ils ont grandi dans un climat de lutte à la malbouffe et à l’obésité, et entendent parler de nourriture santé depuis le CPE. Pour eux, c’est devenu quelque chose de très normal que de bien manger. Et c’est formidable! La majorité des enfants n’en aimeront pas moins le goût des sucreries ou des burgers. Toutefois, certains d’entre eux sont plus sensibles à la rectitude, plus obéissants. Ils prennent cela très au sérieux. Et comme ils sont trop jeunes pour faire la part des choses, ils croient que le seul fait de manger une frite va les rendre malades. Ils ne comprennent pas que c’est l’impact à long terme qui est préoccupant.

Avec ces enfants-là, il est bon d’avoir une discussion franche. Il faut dédramatiser, leur expliquer que c’est la consommation fréquente de ces aliments qui est susceptible de nuire à la santé. Vous pouvez dire à votre fille qu’elle a raison de vous mettre en garde, qu’il est vrai que vous pourriez faire mieux! L’idée est de valoriser son attitude, mais aussi de mettre les choses en perspective. Sans la ridiculiser, expliquez-lui que les denrées qu’elle condamne ne sont tout de même pas toxiques. L’industrie alimentaire est soumise à une réglementation. On ne pourrait pas nous vendre des aliments poison, et notre coeur ne s’arrêtera pas de battre si nous prenons un morceau de beurre. Il faut rassurer votre jeune fille et insister sur le fait que tout est vraiment une question de modération. Nous pouvons faire une petite place dans notre alimentation à la malbouffe, tant que cela demeure l’exception.

Ce qu’il faut que votre enfant retienne, c’est que la nourriture est aussi une source de plaisir. On peut se régaler de toutes sortes d’aliments – de fraises encore chaudes de soleil, de tomates du jardin, d’un melon bien mûr, mais aussi d’un bon chocolat, d’une pizza savoureuse ou de frites maison bien croustillantes. Quand on mange une diversité de produits ou de mets, il peut y en avoir beaucoup de très sains, et d’autres qui le sont un peu moins. On consommera ces derniers seulement de temps à autre, de façon exceptionnelle. Mais dans tous les cas, on le fera avec plaisir, sans culpabilité. Bien manger, c’est avoir une saine relation avec la nourriture. C’est déguster, savourer. Il ne s’agit pas d’un devoir aride. Si l’on devient trop rigoureux, trop rigide, on peut tomber dans l’excès opposé. Comme parents, soyez vigilants. Si la rectitude alimentaire prend le dessus, que votre fille continue à être hyper préoccupée par ce qu’elle absorbe, n’éprouve pas de plaisir à manger, n’écoute pas son corps et se nourrit dans un esprit «théorique», il serait souhaitable de consulter un spécialiste des troubles alimentaires. Car l’obsession de manger sainement, aussi appelée orthorexie, en fait partie.

Propos recueillis par Marie-Claude Fortin. Enfants Québec, novembre 2010

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

L’automutilation, une pratique inquiétante

De plus en plus d’enfants de 10 à 17 ans sont hospitalisés...

Lire la suite →

Attention, peaux sensibles!

Crèmes, shampoings et savons pour enfants... quels sont les...

Lire la suite →

Moi, mes enfants… ne mangeront pas de malbouffe

Nous étions deux mères parfaites… jusqu’à ce que nous...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →