superbanniere
Abonnement Magazine

Sa douleur au côté du ventre, serait-ce l’appendicite?

Mon fils de 9 ans a souvent mal sur le côté du ventre. Comment savoir si c’est une appendicite?

Les douleurs au ventre sont très fréquentes chez les enfants. Aux urgences des hôpitaux pédiatriques, c’est l’une des plaintes les plus communes. Heureusement, il s’agit rarement d’une appendicite. La plupart des douleurs au ventre sont ce qu’on appelle des «douleurs fonctionnelles». Les autres causes incluent la constipation ainsi que les infections virales comme la gastroentérite. Les douleurs peuvent aussi être associées aux maladies inflammatoires de l’intestin telle la maladie de Crohn, à un traumatisme abdominal – l’enfant est tombé en faisant du sport, par exemple – à une hépatite, qui est une inflammation du foie, à une infection urinaire ou même à une torsion du testicule. Comme on le voit, plusieurs causes sont possibles, et malheureusement il n’y a pas de test à 100 % sûr pour poser un diagnostic d’appendicite (c’est seulement en opérant qu’on peut en avoir la certitude; le médecin prend la décision d’opérer en fonction de l’histoire, des symptômes et des signes). Même l’échographie abdominale n’est pas un outil totalement fiable.

On peut néanmoins savoir que la douleur provoquée par une inflammation de l’appendice n’est pas intermittente. Elle est constante, progresse et augmente en sévérité, et est souvent accompagnée d’autres symptômes – perte d’appétit, douleur à la palpation ou lors de certains mouvements. L’enfant va se sentir «moche». Il va parfois marcher le dos courbé. Si l’appendicite est à un stade avancé, il aura peut-être des vomissements et de la fièvre. Chez les plus jeunes, le médecin devra observer la réaction à la palpation de l’abdomen inférieur droit. Si l’enfant le repousse ou grimace, ce peut être un signe d’appendicite.

Si votre garçon a un mal de ventre intermittent, qu’il est actif et a bon appétit, mieux vaut attendre de voir comment les choses évoluent avant de vous rendre aux urgences. Dans ce cas, il n’y aura d’ailleurs pas grand-chose à faire pour le soulager. La plupart des douleurs abdominales provenant des intestins ne répondent pas aux antidouleurs couramment utilisés. Un bain chaud pourra les atténuer – alors qu’il n’aura pas d’effet dans le cas d’une appendicite. Si, en revanche, la douleur est aiguë, constante, importante, il faudra consulter sans tarder.

Propos recueillis par Marie-Claude Fortin. Enfants Québec, avril 2009

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Leur vue de A à Z

Un ophtalmologiste et une optométriste répondent à toutes vos...

Lire la suite →

Chut, nos enfants n’entendent plus!

Nos enfants entendent de moins en moins bien. Et personne ne...

Lire la suite →

Dépister les troubles alimentaires dès l’enfance

La boulimie et l’anorexie, des comportements d’ados? Pas...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →