superbanniere
Abonnement Magazine

Doit-on céder à notre fille de 11 ans qui souhaite se coucher plus tard?

Ma fille de 11 ans souhaite que nous repoussions son heure de coucher alors qu’elle a déjà du mal à se lever le matin. Selon elle, nous la traitons en bébé. Doit-on accepter sa demande?

Afin de ménager la susceptibilité de votre préadolescente, vous pourriez commencer par lui demander pourquoi il est important pour elle de se coucher à 22 h. Se passe-t-il quelque chose de particulier à cette heure-là? Est-ce l’heure d’une émission que regardent ses amies et dont elles ne peuvent parler ensemble? Y a-t-il une activité qu’elle ne peut faire que le soir? En la laissant exprimer ses désirs, vous lui montrez que vous comprenez sa frustration.

C’est une bonne idée de déterminer l’heure à laquelle votre fille ira se coucher au début de l’année scolaire. Il est bon ensuite de la lui rappeler. Répétez-lui les règles à respecter tout en lui expliquant pourquoi. Vous pourriez, par exemple, lui dire que, pendant la semaine, l’école est une priorité. Or, pour être en forme en classe - comme au travail, pour les adultes! - et pour bien travailler, elle a besoin de bien se reposer durant la nuit. C’est à vous de décider du nombre d’heures qui vous semblent nécessaires pour que votre fille atteigne cet objectif. Faites-lui aussi remarquer que le réveil sera encore plus pénible pour elle si elle manque de sommeil.

Certaines limites sont inamovibles, d’autres, flexibles. Si vous considérez que l’heure du coucher ne se négocie pas, soyez fermes. Expliquez-lui que cette règle est claire depuis longtemps et que vous ne transigerez pas sur l’horaire. Précisez que se coucher à 21 h signifie qu’elle doit éteindre la lumière à ce moment-là et que toutes les tâches habituelles, telles que la préparation de la boîte à lunch ou du sac d’école, doivent avoir été accomplies auparavant. Les enfants ont besoin de ces limites franches, sinon ils risquent de revenir sans cesse sur la question. En revanche, vous pouvez proposer à votre fille d’être plus souples sur les horaires de fin de semaine ou les jours de semaine où ont lieu des événements spéciaux, tels qu’un spectacle de l’école.

Comme chaque famille a ses priorités, l’heure du coucher peut beaucoup varier de l’une à l’autre. Toutefois, on estime que, vers la puberté, un enfant peut avoir besoin de jusqu’à 11 heures de sommeil. En moyenne, les enfants du primaire qui se couchent après 21 h 30 risquent d’accumuler de la fatigue. Si vous apprenez que votre fille s’endort durant la matinée en classe, c’est probablement parce qu’elle ne dort pas assez la nuit. Si elle insiste trop longtemps pour pouvoir se coucher plus tard, vous aurez peut-être à couper court à la discussion. Elle doit savoir qu’il y a des consignes à respecter, même si elle ne les apprécie pas.

Enfants Québec, février-mars 2008

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

À quelle heure doit-elle se coucher?

Intervenante en petite enfance, Sylvie Bourcier répond à une...

Lire la suite →

Le lapin qui veut s’endormir

Un livre somnifère Connaissez-vous Le lapin qui veut...

Lire la suite →

L’automutilation, une pratique inquiétante

De plus en plus d’enfants de 10 à 17 ans sont hospitalisés...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →