superbanniere
Abonnement Magazine

Quand peut-on dire qu’un enfant s’est adapté à sa garderie?

Quand peut-on dire qu’un enfant de 2 ou 3 ans s’est réellement adapté à son milieu de garde?

Un enfant qui joue est un enfant heureux. Et un enfant heureux est in­téressé par les activités qu’on lui propose, et par les autres personnes. Il pose des questions, va saluer ses éducatrices et ses amis, accepte les situations nouvelles – quand on les lui explique, évidemment. Il dort bien durant la sieste. Il est habité par un sentiment de confiance. Et quand il s’absorbe dans ses jeux, vous pouvez voir, sur son visage, une expression de plaisir.

Lorsque vous allez chercher votre petit à la garderie, observez-le avant qu’il ne vous voie. S’il sourit, semble ouvert aux autres enfants, s’amuse, c’est qu’il est en confiance. Si vous le voyez tout seul dans son coin, qu’il ne participe pas aux activités et traîne sa doudou, il y a peut-être un problème d’adaptation qui persiste. Le moment où vous quittez la maison est aussi révélateur. Il peut arriver, à l’occasion, que votre enfant n’ait pas envie d’aller à la garderie. Mais cela ne devrait pas se produire tous les matins.

Quand vous arrivez avec lui à la garderie, la rencontre avec son éducatrice devrait se faire sur un mode harmonieux. Si elle se penche vers lui et lui sourit, il devrait accepter ce contact, puis être content de revoir ses copains. Quand l’enfant commence à parler, s’il peut nommer son éducatrice et quelques-uns de ses amis, s’il retrouve facilement ses choses, son casier, son crochet, c’est qu’il s’est bien adapté.

Demandez à l’éducatrice ce qu’il a fait pendant la journée. S’est-il fait des amis? S’est-il amusé? Mange-t-il bien en général? S’il refuse systémati­quement de manger ou de boire, il y a lieu de vous inquiéter. Mais si le fait qu’il pleurniche, au moment où vous le quittez le matin, vous tourmente, rassurez-vous. Ce n’est pas parce qu’il ne s’est pas adapté à son milieu de garde. C’est simplement la preuve qu’il est attaché à vous!

Propos recueillis par Marie-Claude Fortin. Enfants Québec, décembre-janvier 2009

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Coloriage : Que trouve Galette à la Mer?

La collection Galette publiée aux éditions Dominique et compagnie,...

Lire la suite →

Ma garderie, mon village

À l'heure où les éducatrices et l'équipe du CPE de mon fils se...

Lire la suite →

Un gros câlin aux CPE

Lettre ouverte à M. le premier ministre Philippe Couillard, au...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →