superbanniere
Abonnement Magazine

Pourquoi mon fils déteste-t-il se déguiser?

Mon fils de 4 ans déteste se déguiser. Cela semble lui faire peur.

Plusieurs raisons peuvent expliquer les réticences de votre garçon. Peut-être a-t-il encore de la difficulté, sur le plan cognitif, à manier les abstractions, et dans ce cas, le costume d’ours ou celui de dinosaure lui semblent trop réels. Peut-être, au contraire, est-il de ces enfants très rationnels chez qui l’imaginaire ne tient pas une place importante. Se déguiser ne lui procure aucun plaisir parce qu’il n’arrive pas à se prendre au jeu. Or, pour avoir plaisir à se déguiser, il faut faire semblant d’y croire. Il se pourrait, enfin, que la peur de votre fils soit concrète et liée à quelque chose de précis: un film qui l’a effrayé ou un jeu vidéo. Pour certains enfants, la limite entre l’imaginaire et le concret n’est pas très claire. S’ils ont un jour eu peur d’un clown, ils auront peur de porter un costume de clown. Quoi qu’il en soit, ne vous en faites pas. Ce n’est pas grave! Personne n’est obligé de se déguiser pour l’Halloween ni pour toute autre occasion. Si c’est son choix, autant le respecter. Cela signifie tout simplement qu’il n’est pas prêt ou qu’il préfère regarder les autres se costumer.

S’il y a une fête d’Halloween à la garderie et qu’il ne veut pas se déguiser, proposez-lui de se laisser dessiner un cœur sur la joue ou bien de se choisir un accessoire – une baguette magique, par exemple. S’il refuse, suggérez-lui, avec la complicité des éducatrices, d’apporter des dessins à la garderie pour décorer la salle, ou des friandises qu’il aura préparées. Il sera alors le décorateur ou le cuisinier. Pour passer dans les rues, le soir, il acceptera peut-être l’idée d’une tenue toute simple, comme de s’habiller d’une seule couleur, et d’être alors monsieur Tout-rouge, ou monsieur Tout-bleu.

Si vous avez cependant l’impression que son refus cache une peur sous-jacente (peur qu’on se moque de lui, qu’on le ridiculise, etc.), vous pourriez l’inviter à en discuter avec vous et à trouver ensemble une solution. Si rien ne le décide, confiez-lui une responsabilité pour cette soirée – comme de promener le chien pendant que ses frères récoltent des bonbons, ou de distribuer des friandises à la porte. De cette façon, il pourra aussi participer à la fête.

Enfants Québec, octobre 2008

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Comment les encourager sans en faire trop ?

Chaque jour, nous complimentons nos enfants et soulignons leurs...

Lire la suite →

Jeux et bricos à croquer pour l’Halloween

Le soir du 31 octobre, la chasse aux bonbons est incontournable....

Lire la suite →

13 sorties ensorcelantes

Plongez dans l’ambiance de l’Halloween grâce à ces...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →