superbanniere
Abonnement Magazine

Peut-on offrir du maïs soufflé aux tout-petits?

On m’a dit que je ne devais pas donner de maïs soufflé à mon fils. Y a-t-il d’autres aliments à éviter? Si oui, lesquels et jusqu’à quel âge?

Comme bien d’autres aliments, le maïs soufflé est difficile à avaler pour les jeunes enfants et présente un risque d’étouffement important. Il faut savoir que l’œsophage et la trachée d’un enfant de 5 ans et moins ne sont pas plus larges que le petit doigt de votre main. C’est un bon repère pour vérifier si les aliments que vous donnez à votre enfant ne sont pas trop gros. Environ 200 enfants subissent une intervention chirurgicale chaque année au Québec pour se faire extraire des objets ou des aliments coincés dans l’œsophage, le larynx, la trachée ou les bronches. Et ces chiffres n’incluent pas les problèmes résolus à la maison. Tous les aliments plus gros que l’auriculaire, de forme ronde, ou encore mous et collants, représentent un risque.

Avant 2 ans, les enfants ont parfois du mal à broyer correctement la nourriture. Et même si leur dentition est complète, ils apprennent à mastiquer tout au long de leurs premières années de vie. Dès l’âge de 6 à 8 mois, apprenez à votre fils, à l’aide de consignes simples, à manger lentement, à bien mâcher les aliments, et à rester assis et calme pendant le repas, tout cela afin de prévenir les risques d’étouffement. Ne laissez donc pas votre enfant sans surveillance lorsqu’il a de la nourriture dans la bouche, ni jouer dans sa chambre en même temps qu’il mange sa collation. Habituez-le à avaler ce qu’il a en bouche avant de boire, afin que l’aliment ne soit pas emporté tout rond par le liquide, ce qui risque de l’étouffer. Vous pouvez aussi apprendre à votre fils à recracher les aliments trop gros ou trop durs. Il sera ainsi prêt lorsque viendra le temps d’introduire des aliments plus croquants.

Excepté en cas d’allergie, un enfant de 18 mois mange en général les mêmes aliments que les adultes, mais pas sous les mêmes formes. Ainsi, vous devrez éviter les légumes crus et durs comme les bâtonnets de carottes ou de céleri avant 4 ans. Quant aux pommes, proposez-les de préférence râpées ou cuites jusqu’à 2 ans. Avant d’introduire les noix, les graines, les raisins secs et d’autres fruits séchés mous et collants, comme les dattes ou les pruneaux, attendez que votre fils ait 4 ans. Optez pour le beurre d’arachide crémeux, et non croquant, et hachez les raisins secs, même dans les recettes de muffins, car ils conservent leur texture collante. Dans la bouche, les aliments de forme ronde sont plus difficiles à manipuler avec la langue et aussi plus difficiles à déloger simplement en toussant. Il faut donc couper les raisins frais ou les gros bleuets ainsi que les saucisses en morceaux – dans le sens de la longueur pour ces dernières. La gomme à mâcher et les bonbons sont à éviter jusqu’à 4 ans. Pas de problème en revanche avec les céréales du matin puisqu’elles ramollissent rapidement. En suivant le rythme de votre enfant, vous pouvez surveiller comment se développent ses habiletés et lui proposer progressivement des formes et des textures différentes. Tout aliment peut, en soi, provoquer un étouffement. Il est donc conseillé de suivre une formation en premiers soins pour parer à toute éventualité.

Enfants Québec, octobre 2006

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Mon bébé de 10 mois refuse les aliments solides

« Nous venons d’adopter une petite fille de 10 mois. Elle ne...

Lire la suite →

Bonjour, la routine!

Une rentrée sans course-poursuite matinale ni cinq à sept...

Lire la suite →

Bêtise commerciale et lait maternel

« Ton lait n’est peut-être pas assez riche… » Je suis...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →