superbanniere
Abonnement Magazine

Est-il potelé ou souffre-t-il d’obésité?

Est-il potelé ou obèse?

Qu’un bébé soit grassouillet vers l’âge de 1 an est tout à fait normal et très courant, même si d’autres nourrissons sont, eux, longilignes. Durant les 18 pre-miers mois de la vie d’un enfant, on assiste à une importante augmentation du tissu adipeux. Lorsque bébé commence à trottiner et à grimper partout, les muscles de ses jambes et de son tronc se retrouvent très sollicités. Il dépense par conséquent beaucoup plus d’énergie. On constate souvent, dès lors, une diminution, pas nécessairement de son poids, mais de sa masse de graisse. Il perd donc progressivement son apparence potelée. Par ailleurs, un deuxième facteur entre aussi en ligne de compte: il s’agit du processus normal de croissance, qui implique une diminution de la masse grasse (la graisse) au profit de la masse maigre (les organes, les muscles et les os). Ce qui est décrit ici ne permet, d’aucune façon, de prédire que l’enfant sera obèse plus tard.

«Suivant les recommandations de l’Organisation mondiale de la santé et des associations de pédiatres, à moins d’avoir affaire à un cas très marqué d’obésité, on n’intervient pas sur le poids d’un enfant avant l’âge de 3 ans», déclare Lyne Mongeau, diététiste et conseillère scientifique à l’Institut national de santé publique du Québec. Dans le contexte actuel d’épidémie d’obésité, les parents inquiets ont parfois tendance à restreindre la nourriture de leur enfant au lieu de le laisser suivre ses signaux de faim et de satiété. Cela peut avoir des conséquences néfastes sur sa croissance, son état nutritionnel et son comportement. «L’apprentissage normal du geste de manger est remplacé par un apprentissage régulé sur une dimension pathologique, constate Lyne Mongeau. C’est une erreur parce qu’on n’a pas affaire à une menace justifiée. Un enfant dont on restreint la nourriture tend d’ailleurs à développer un comportement de surconsommation.»

Pour cette spécialiste des problèmes reliés au poids, il y a peu de bébés à risque d’obésité. La prudence s’impose toutefois pour les détecter adéquatement. Des antécédents familiaux d’obésité familiale sont un facteur de risque connu. Dans ce contexte, un enfant gros à la naissance présente un certain risque de le rester.

Aujourd’hui, on s’inquiète des bébés de petit poids qui présentent, eux aussi, un certain risque de devenir obèses ou de développer une maladie cardiaque, plus tard. En effet, chez les bébés ayant vécu un état de privation dans l’utérus, on peut, par la suite, constater un phénomène de compensation. Il s’agit encore d’une hypothèse qui fera l’objet de recherches intensives dans les prochaines années.

Enfin, la façon dont on nourrit le bébé peut-elle constituer un facteur de risque d’obésité future? La littérature est assez prudente à ce sujet. Il importe de suivre les recommandations officielles sur l’âge de l’introduction des solides ainsi que le type d’aliments et de lait à donner. Celles-ci tiennent compte des risques d’allergie, du développement du système digestif de l’enfant ainsi que de ses besoins, notamment en gras. La quantité d’énergie consommée et qui va en augmentant, à mesure que l’enfant grandit, est relativement stable d’une journée à l’autre mais peut varier énormément d’un repas à l’autre. «Le parent doit être suffisamment flexible pour accepter qu’à un repas son enfant mange avec appétit tandis qu’au suivant il a parfois beaucoup moins faim», dit Lyne Mongeau.

Soyez rassuré! Le bedon tout rond et les bourrelets de votre bébé sont censés diminuer durant sa seconde année. Cependant, si vous avez des inquiétudes à ce sujet, n’hésitez pas à en parler à votre pédiatre ou à un nutritionniste. La courbe de croissance constitue l’outil de base pour suivre le poids et la taille d’un enfant en fonction de son âge.

Enfants Québec, décembre-janvier 2007

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Quand les parents fument, les enfants… grossissent !

Une étude publiée en juin dernier par l’Université de...

Lire la suite →

Que faire pour mon bébé qui a peur de l’eau?

«Mon bébé de 8 mois a peur de l’eau depuis que nous avons...

Lire la suite →

Bonjour, la routine!

Une rentrée sans course-poursuite matinale ni cinq à sept...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →