superbanniere
Abonnement Magazine

Comment l’inciter à s’habiller seul?

Mon fils de 6 ans refuse de s’habiller seul, alors que son petit frère de 3 ans le fait !

S’habiller seul est un élément de base dans l’acquisition de l’autonomie. C’est un geste chargé affectivement. C’est comme de revêtir une peau de plus qu’on devra ensuite retirer. Cela peut sembler anodin, mais ça ne l’est pas.

À 6 ans, la plupart des enfants peuvent se vêtir seuls. Il faut savoir cependant que le déshabillage est plus facile que l’habillage, et qu’il se maîtrise donc plus tôt.

Si votre aîné n’a pas de problèmes de développement— retard moteur ou difficultés en ce qui concerne la motricité fine—, il est probable qu’il s’agisse davantage d’un problème de comportement. Comme parent, vous avez intérêt à en chercher la cause, c’est-à-dire à décoder le message de votre fils. Ses vêtements et chaussures sont-ils difficiles à enfiler pour lui? En refusant de s’habiller, veut-il vous signifier qu’il a besoin d’attention ? Est-il en train de vous dire: «Quand papa m’habille, qu’il finit par céder tellement je me plains, je réussis à avoir un peu de son temps juste à moi»? Est-il tout simplement fatigué?

Souvenez-vous que, même à cet âge-là, s’habiller est exigeant et demande de la concentration. Votre garçon a-t-il du mal à se lever le matin? A-t-il trop d’activités? Un enfant a vraiment besoin de moments de répit dans sa journée. Or, certains d’entre eux sont épuisés. Lors de l’habillage, notamment, on le voit par un faible tonus, les trapèzes sont relâchés, la tête inclinée, le corps penche vers l’avant, l’enfant fatigué a même tendance à s’allonger au sol. À l’inverse, un enfant «opposant» va se tenir le dos droit, les sourcils froncés. Il va vous observer pour jauger vos réactions.

Procédez par élimination afin de sa­voir ce qu’il en est dans le cas de votre aîné. Ce faisant, avant l’habillage, veillez à lui donner un peu d’attention— un câlin, quelques mots gentils. Il ne s’agit pas de sortir un casse-tête! Regardez-le, écoutez ce qu’il a à dire avec un intérêt sincère. Généralement, les enfants se satisfont de quelques minutes d’attention!

Si le vôtre est de nature rebelle, il vous faudra beaucoup de détermination. Essayez de prévoir plus de temps pour l’habillage avant le départ pour l’école.

Propos recueillis par Marie-Claude Fortin, Enfants Québec, mai-juin 2009

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Comment les encourager sans en faire trop ?

Chaque jour, nous complimentons nos enfants et soulignons leurs...

Lire la suite →

Nos enfants ont besoin de silence

Pour grandir et bien se développer, nos enfants ont besoin de...

Lire la suite →

Comment l’aider à s’endormir dans sa nouvelle chambre?

« Mon fils de 23 mois doit bientôt laisser sa chambre à bébé...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →