superbanniere
Abonnement Magazine

Dois-je intervenir face aux mensonges d’une amie de ma fille?

L’amie de ma fille de 9 ans raconte d’énormes mensonges et ma fille la croit! Devrais-je intervenir?  

Si vous avez vérifié, et qu’il s’agit bel et bien de mensonges, la question que vous pourriez vous poser est la suivante: cette situation nuit-elle à mon enfant? En est-elle troublée? Envie-t-elle son amie? Est-elle subjuguée par ces fabulations?

Si ce n’est pas le cas, je vous suggérerais de ne pas intervenir. Comme parents, il y a certaines choses sur lesquelles on n’est pas obligés d’avoir du contrôle. Peut-être l’amie de votre fille a-t-elle pris l’habitude de mentir pour combler un grand besoin d’attention. Mais c’est à ses parents de s’en inquiéter. Vous pourriez toutefois leur faire part de la situation si vous la considérez préoccupante.

Quant à vous, si vous voyez que ce que raconte sa camarade n’est pas nuisible à votre fille, et qu’elle n’a pas tendance à reproduire ce comportement, peut-être vaut-il mieux laisser aller les choses. Ce qui ne vous empêche pas d’exprimer vos doutes, sans toutefois porter de jugement négatif. Car si vous critiquez son amie, votre fille en déduira que vous la jugez, elle, que vous estimez qu’elle n’a pas raison d’apprécier cette personne et qu’elle est naïve de la croire.

Si votre fille vous jure que sa compagne de classe a réellement déjà eu un avion privé et un garde du corps, plutôt que de vous écrier: «Mais ne vois-tu pas qu’elle ment?» dites: «Ah oui, vraiment? Ce serait très surprenant! Toi, qu’en penses-tu?» Parlez-lui de vos réserves, et de votre inquiétude du fait que, si elle répète à d’autres les affirmations de son amie, c’est elle qui pourrait être accusée de mentir. Mais faites-lui aussi confiance. À son âge, elle est en train de développer son jugement, elle est en plein apprentissage. Vous pouvez la guider en lui suggérant simplement d’observer, d’écouter et de se faire sa propre idée.

Enfin, si votre fille développe une fascination sans bornes pour cette camarade, il serait important que vous l’encouragiez à amorcer d’autres relations d’amitié. Valorisez sa vie sociale, l’intérêt qu’elle porte aux autres filles de son âge, les amitiés naissantes. Favorisez le plus possible ses initiatives en ce sens.

Propos recueillis par Marie-Claude Fortin, Enfants Québec, octobre 2009

 

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle...

Lire la suite →

L’école, c’est aussi l’école de la vie!

À l’approche de la rentrée scolaire, les parents sont...

Lire la suite →

Comment les encourager sans en faire trop ?

Chaque jour, nous complimentons nos enfants et soulignons leurs...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →