superbanniere
Abonnement Magazine

Ma fille a volé un stylo. Comment réagir?

Ma fille de 7 ans a rapporté de l’école un superbe stylo. Je sais qu’il appartient à l’une de ses amies et je suis certaine qu’elle le lui a volé. Comment réagir ?

Quelle que soit la valeur de l’objet, qu’il s’agisse de plusieurs dollars ou de quelques cents, les parents réagissent toujours fortement quand ils prennent leur enfant en flagrant délit de vol. Le vol est interdit par la loi et passible de sanctions pénales, et il est normal que leur réaction soit très émotive.

Ce qu’il faut éviter, c’est l’humiliation et les étiquettes («Ne me dis pas que tu vas être une voleuse! Une future délinquante!»). L’humiliation n’est jamais constructive, et les étiquettes peuvent faire beaucoup de dégâts. Par contre, il faut intervenir le plus vite possible. Votre attitude sera déterminante pour la suite des choses.

Sans dramatiser le geste de votre fille ni la terroriser en la menaçant d’appeler la police, contentez-vous dans un premier temps de lui décrire les faits constatés («J’ai trouvé le stylo de ta copine dans ta poche.»). Votre enfant tentera peut-être de s’en sortir en niant ou en minimisant son acte. Il est important de lui rappeler que prendre quelque chose qui appartient à autrui sans sa permission, c’est voler.

Les enfants ont un sens moral qui va de pair avec leur développement intellectuel. À 7 ans, leur conscience du bien et du mal est établie. Ils savent faire la différence entre emprunter et voler. Précisez à votre fille que le vol est interdit par la loi, que c’est sérieux. Tout en restant calme, expliquez-lui les conséquences réelles d’un tel geste dans la société. Et dites-lui clairement que vous le désapprouvez.

Vous pouvez aussi inviter votre enfant à se mettre à la place de celle qui s’est fait dérober son stylo, en lui demandant, par exemple: «Quand ton amie va s’en rendre compte, comment crois-tu qu’elle va se sentir? Et toi, si l’on te pre­nait un de tes objets préférés, comment te sentirais-tu?» Ensuite, avisez-la qu’elle devra impérativement rendre l’objet dé­robé. Vous pouvez lui proposer de l’ac­compa­gner, si elle le désire. Mais elle n’aura pas le choix. Et elle devra s’excuser auprès de sa camarade de lui avoir pris cet objet sans sa permission. Ce sera sûrement pour elle un moment très désagréable, elle se sentira honteuse, coupable, mais une telle dé­marche réparera son erreur et la dissuadera de recommencer. Vous n’aurez pas besoin de la punir davantage.

Par ailleurs, dites-vous que ce méfait peut aussi cacher autre chose. Essayez de comprendre la raison qui a pu pousser votre fille à agir ainsi. En grattant un peu, on entrevoit parfois un besoin ou une détresse cachés. S’est-il passé quelque chose de particulier avec cette amie? Votre fille l’envie-t-elle, ou bien se sent-elle inférieure parce qu’elle n’a pas d’aussi beaux objets? Peut-être un changement important est-il intervenu dans votre fa­mille, occasionnant une perte. Le père est parti, un nouveau bébé est arrivé, et votre fille aura commis ce geste, bien inconsciemment, pour compenser sa perte… Posez-lui des questions qui lui permettront d’exprimer ses sentiments. Soyez disponible comme parent. Vous pourrez par la suite renforcer tous les comportements honnêtes qu’aura votre enfant et, bien sûr, donner l’exemple en vous efforçant d’être un modèle d’intégrité.

Propos recueillis par Marie-Claude Fortin, Enfants Québec, octobre 2009

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle...

Lire la suite →

L’école, c’est aussi l’école de la vie!

À l’approche de la rentrée scolaire, les parents sont...

Lire la suite →

Comment les encourager sans en faire trop ?

Chaque jour, nous complimentons nos enfants et soulignons leurs...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →