superbanniere
Abonnement Magazine

Les 10 étapes de la péridurale

Image : istockphoto

Image : istockphoto

Il est toujours rassurant de savoir à quoi s’attendre au moment d’une intervention.

1 Vous rencontrez l’anesthésiste, qui vérifie dans un premier temps si vous avez des problèmes de santé particuliers (tendance aux hémorragies, allergies, etc.) et vous explique ensuite le procédé tout en préparant ce qui lui sera nécessaire. 

2 Si ce n’est déjà fait, on vous installe un soluté dans l’avant-bras et l’on vous place en position assise ou couchée sur le côté. Vous devrez rester bien droite, puis faire le dos rond. 

3 Une fois votre peau désinfectée localement, on y place une feuille de plastique transparent (qui fera office de champ opératoire stérile), puis on anesthésie le site d’injection avec une aiguille miniature et un anesthésique local. 

4 L’anesthésiste repère l’espace épidural entre deux vertèbres du bas du dos et y introduit une aiguille plus longue dans laquelle il aura placé un cathéter. Une sensation de choc électrique (comme lorsqu’on se cogne le coude) peut survenir, mais il importe de ne pas faire de mouvement brusque. Vous ne ressentirez normalement, par la suite, qu’une simple pression dans le dos. 

5 Une fois le cathéter installé, on retire l’aiguille. Un pansement stérile tiendra le cathéter bien en place. La technique dure normalement une dizaine de minutes. 

6 On injecte dans le cathéter une dose-test dans laquelle le médicament est dilué, et on attend 5 minutes. Vous vous recouchez ensuite sur le côté, ou bien sur le dos avec un coussin sous la hanche droite. Le médicament est perfusé de façon continue. Le soulagement survient après 10 à 20 minutes. Afin d’endormir plus rapidement la douleur (en 3 minutes), la péridurale est parfois combinée avec une anesthésie rachidienne. 

7 L’infirmière prend vos signes vitaux à intervalles réguliers et vérifie votre niveau sensitif (sur la jambe et le ventre) à l’aide d’un glaçon. Pouvez-vous bouger? Si l’anesthésie est trop forte, on peut la diminuer. On vous aide à changer de position toutes les deux heures. 

Lorsque vous arrivez à dilatation complète, si le bébé est encore haut, que vous ayez ou non une péridurale, vous n’éprouverez pas l’envie de pousser. Ce besoin se manifeste avec la descente du bébé. Il est de plus en plus fréquent que le médecin attende cet instant pour demander à la mère de pousser. Avec une péridurale, vous serez normalement capable de vous mobiliser pour cet effort. 

Jusqu’à 30 % des femmes sous péridurale ressentent à nouveau la douleur à un moment donné. L’anesthésiste est alors appelé pour ajuster la dose de médicaments. C’est également le cas si, après une péridurale légère, le forceps est nécessaire. Enfin, lorsqu’une césarienne doit être pratiquée, on injecte une dose plus puissante encore. 

10 Votre enfant est né, et les réparations éventuelles en cas de déchirure ou d’épisiotomie (ou de césarienne) ont été effectuées. L’infirmière retire le cathéter en tirant dessus et vérifie qu’il est complet. Vous retrouverez votre sensibilité totale au bout d’une à deux heures.

Source : Enfants Québec, octobre 2009  

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance...

Lire la suite →

Cours prénataux gratuits en ligne

Quels sont les choix offerts pour un suivi de...

Lire la suite →

Devenir maman d’un bébé né à 24 semaines

« Violette est née le 22 mai 2005, à 5 h 21 du matin, à...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →