superbanniere
Abonnement Magazine

Montée de lait douloureuse

Photo : istockphoto

Photo : istockphoto

Que faire si j’ai une montée de lait douloureuse?

La montée de lait proprement dite n’est pas douloureuse. La douleur survient quand le sein est engorgé. Il est alors sensible, dur, et le bébé a plus de difficulté à le prendre. Pour assouplir vos seins, vous pouvez les masser avant la tétée, ou encore essayer d’en exprimer du lait manuellement ou à l’aide d’un tire-lait. N’y appliquez pas de compresses chaudes, mais plutôt froides : une serviette mouillée contenant de la glace concassée ou, si vous êtes à la maison, un sac de petits pois congelés (destiné exclusivement à cet usage, il va sans dire!), pour une application de 5 à 10 minutes maximum avant et après les tétées. Par ailleurs, ce n’est pas prouvé scientifiquement, mais beaucoup de mères le rapportent, l’application de feuilles de chou froides procurerait aussi un certain soulagement. Enfin, l’ibuprofène, pour les mères qui n’y sont pas allergiques, aide à atténuer l’inflammation, selon le Dr Jack Newman, une sommité mondiale en matière d’allaitement. Pour éviter l’engorgement, assurez-vous que le bébé prenne bien le sein, que sa succion soit efficace et qu’il retire le plus possible de lait. Certains nourrissons ont plus de mal à téter parce qu’ils ont le frein de la langue trop court, ce qui rend leur succion plus difficile. Si, malgré tout, l’engorgement persiste et que l’enfant prend mal le sein, ou si vous ressentez de la douleur, mieux vaut consulter un spécialiste de l’allaitement.

Comment prévenir les mastites?  

La mastite est une inflammation du sein qui survient notamment quand le lait y stagne, et quand il y a présence de bactéries. C’est ce qui se produit, par exemple, lorsque des canaux lactifères se bouchent, et dans le cas de gerçures ou de crevasses, lesquelles sont des portes d’entrée pour les bactéries, il est alors primordial de nettoyer les mamelons gercés ou crevassés en les savonnant doucement, deux fois par jour, et de les soigner avec une crème antibiotique. Comme le lait maternel a des propriétés antibactériennes et hydratantes, on peut aussi en étaler quelques gouttes sur les mamelons, qu’on laissera sécher. Pour prévenir les gerçures, la première précaution est de bien positionner le bébé au sein et de faire en sorte qu’il ait une bonne prise, la bouche grande ouverte. La mère peut faire pointer le mamelon vers le palais du bébé lorsqu’elle le met au sein, ce qui assure cette prise. Dans tous les cas, la douleur n’est pas normale. Si elle se manifeste, il faut demander de l’aide!

Merci à Isabelle Cloutier de la Fédération Québécoise Nourri-Source 

Enfants Québec, mai-juin 2009 

Commentaires

commentaires

Comments are closed

À lire aussi

Cours prénataux gratuits en ligne

Quels sont les choix offerts pour un suivi de...

Lire la suite →

Devenir maman d’un bébé né à 24 semaines

« Violette est née le 22 mai 2005, à 5 h 21 du matin, à...

Lire la suite →

Cours prénataux

Voici deux livres lus et testés par notre rédactrice en chef...

Lire la suite →

Nos blogues

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Pour prévenir l’intimidation… leur modèle, c’est vous!

Que faire pour contrer le phénomène de l’intimidation? On parle souvent des comportements et...

Lire la suite →


Regarder un enfant dans les yeux

Regarder un enfant dans les yeux

Quand on a des enfants, l’heure du souper est particulièrement intense, tout le monde sait ça. On se...

Lire la suite →


Le plus beau jour de ma vie

Le plus beau jour de ma vie

Martin Marier raconte l'accouchement de sa blonde et la naissance de sa fille, le soir où il est...

Lire la suite →